Concert

Oldelaf en concert

9 juin , 2015  

C’est comment Oldelaf en concert ? Bouge pas, on te dit tout. 

Il assure, le garçon. Enfin ILS assurent, parce ce que chaque membre du groupe joue un rôle vraiment important dans le spectacle. D’ailleurs au début du spectacle, la présentation des personnages prend du temps, et même si tout ça était très drôle, on s’est dit « Houla, on se croirait à une pièce de théâtre, ça va pas le faire c’t’histoire ! ». Oui parce que bon, on est venus voir un concert alors si on nous donne du théâtre, nous on est perdus. Mais en fait Oldelaf orchestre avec beaucoup de talent et de précision les petits sketchs avec ses musiciens. On apprend ainsi que les frères Berthier, l’un aux claviers, l’autre à la basse, ont été séparés à la naissance, l’un recueilli par une famille de Neuilly, l’autre élevé par une famille de sangliers. Entre chaque morceau, on en apprend un peu plus, souvent des anecdotes complètement absurdes mais toujours drôles.

 

Comme prévu, les chansons ont emporté l’adhésion du public. Bon, ce ne sont pas ses meilleures chansons (à notre goût) qui ont suscité l’engouement le plus fort : Raoul mon pitbull, ou J’ai chaud ont mis le feu au théâtre d’Abbeville. Bonne surprise : la chanson Le café, dont on ne saurait que vous conseiller de regarder le petit clip, sur Internet. Big up aussi pour Oldelaf qui a introduit ainsi La peine de mort : « Je me suis un peu renseigné sur Abbeville avant de venir, et j’ai trouvé un sujet qui passionne 80 % des gens… ». Tout ce qui rentre dans le lard de la peine de mort, c’est que du bonheur !

Pour terminer ce topo, les musiciens ont été impeccables : technique, interprétation, les quatre musiciens d’Oldelaf sont aussi comédiens et chanteurs pour certains morceaux. Quant à Oldelaf : très pro, il semble infaillible. Mais sachez que son personnage est finalement le seul sur lequel vous n’apprendrez aucune anecdote pendant le spectacle !

Oldelaf-recadr-bis  IMG_7004  IMG_7001  IMG_6988  IMG_6987  IMG_6976  IMG_6956  IMG_6945

, ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *